Mobutu-Sese- Seko

 

En Septembre 1997, Joseph Désiré Mobutu ferme les yeux pour l’éternité. Avec lui le Zaïre désormais République démocratique du Congo tourne une page. L’homme- léopard venait ainsi de passer 32ans au pouvoir.

Mobutu SeSe Seko
L’homme-léopard Mobutu SeSe Seko

Né à la fin des années 80, cet homme a fait partie des personnages historiques qui ont bercé mon enfance. Qui ne se souvient pas de ce bel homme au regard vif, au chapeau mou, toujours habillé en motif léopard ? Moi je m’en souviens personnellement.

Le film « Lumumba » ainsi qu’un documentaire en deux parties de la chaîne Canal+ m’auront permis d’aller au-delà du personnage.

Dans cette série dédiée au pouvoir, mais surtout aux liens entre magie ou sorcellerie et pouvoir en Afrique, Mobutu SESE SEKO occupe une belle place dans l’imaginaire africain. L’homme a tout pour créer la légende dans ce domaine. Ainsi, formé par la coloniale comme officier, il s’illustre comme journaliste pour le quotidien libéral « L’Avenir » en 1957. L’heure est en Afrique à la célébration et à la lutte pour les indépendances. A cette période, il rencontre le jeune Patrice LUMUMBA ambitieux et animé d’une passion pour son pays. Les deux deviendront des amis et alliés tels que celui qui s’appelait encore Joseph Désiré devient en Juillet 1960, secrétaire d’état du gouvernement indépendant du Premier Ministre Patrice Emery Lumumba.

 

Quelques mois après, c’est en chef d’état-major et de connivence avec les autorités belges, qu’il donnera sa bénédiction pour l’exécution sommaire au Katanga de son ami et « mentor ». Il donnera cinq ans au Premier président du Congo-Kinshassa, Avant de lui prendre le pouvoir et de devenir pour longtemps le seul et unique maitre dans le bateau Congo-Kinshassa devenu Zaïre sous son impulsion.

Ses méthodes violentes n’auront d’égal que ses ambitions gargantuesques ou l’adoration absolue qu’il exigera du peuple congolais. Son principe: m’accepter ou disparaître. L’opposition politique tout au long de son règne, est vertement réprimée. Pour beaucoup, c’est un adepte des pratiques occultes et ces nombreux assassinats viseraient à offrir indirectement des sacrifices humains aux dignités qu’il vénère.. Une chose est sûre, l’homme aime le pouvoir. C’est un adepte des discours fleuves pendant lesquels tout ou presque s’arrête. Il poussera le vice et la mégalomanie au point d’épouser deux sœurs jumelles.

Le printemps de la liberté qui traverse l’Afrique à l’aube de la décénnie 90 et la crise éconimque qui l’accompagne n’exclueront pas le Zaïre. Les appels à la démocratisation du système se font grandissant et Mobutu SeSe Seko devra accepter l’instauration du multipartisme bon gré mal gré.

Ce sera le début de la fin. La population s’impatiente et les « mesurettes » n’ont guère d’effet sur la volonté de plus en plus forte de voir partir le père. La rébellion de Joseph Kabila soutenue par le Rwanda notamment prendra le pouvoir. Cela sonnera le glas pour Mobutu SeSe Seko qui quittera le Zaïre comme un voleur. Il s’éteindra en Suisse victime d’un cancer de la prostate, reclus et perclus.

Dans cette logique de pouvoir à tout prix et par tous les moyens, la victoire n’est pas toujours assurée et le destin de Mobutu SeSe Seko Kuku Ngbendu Wa Zabanga, c’est à dire “Mobutu le guerrier qui va de victoire en victoire sans que personne ne puisse l’arrêter” en est un bien triste exemple.

A cet égard, je ferai une mention rapide pour le surnom d’homme-léopard. Les hommes-léopards sont une confrérie secrète qui a longtemps sévi en Afrique et notamment au Congo. Ils avaient pour caractéristique l’assassinat et la capacité de se transformer en « léopard » pour commettre leurs crimes rituels. C’étaient à mon sens des versions africaines et magiques des « tueurs à gages » du 20ème siècle. Le choix du totem du Léopard par Mobutu SeSe Seko m’est avis, fait étrangement penser à cette société secrète tant le sang a coulé sous son régime.

Loin de moi l’idée de diaboliser ce personnage historique car sur la Biblio, l’objectif est avant tout de faire découvrir  toutefois au regard du thème, je ne saurais avoir choisi meilleur profil.

Je vous recommande instamment le DVD des deux tomes de documentaire de Canal+ de même qu’une relecture du génial « En Attendant les Votes des Bêtes Sauvages » d’Ahmadou Kourouma dans son chapitre consacré à « l’homme-léopard ». Au plaisir, mes chers amis !

XoXo

AKS♥

, , , , , , ,
Toujours Plus

0 Comments

  1. […] mort est toujours proche car le sieur Mobutu SeSe Seko n’aura pas hésité à sacrifier son ami pour prendre le pouvoir. Quant à l’appât du gain et […]

  2. […] Elle dit non au pouvoir destructeur, elle dit non à la délation et son besoin est implacable. Si Mobutu SeSe Seko avait lu « Le Cercle Des Tropiques », il aurait songé à une autre fin pour sa […]

  3. […] au moment de la parution du livre (1999). On pourra reconnaître notamment, l’homme léopard(Mobutu Sese Seko de l’ex-Zaire ), le vieillard au chapeau mou (Félix Houphouet Boigny de la Côte d’Ivoire) et […]

  4. […] “Le Pleurer-Rire” est une oeuvre qui sans aucun doute s’attaque au régime du Maréchal Mobutu alors président de la République du Zaïre (Congo-Kinshassa). Elle s’attaque de même à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code