Sefi-Atta
Avale
1ère Couv “Avale” de Sefi Atta.

Lagos. Les années 80. Ses bidonvilles qui grouillent d’individus, tous affairés, tous animés, tous au combat. Combat perpétuel, qui fait de chaque jour une montagne à gravir afin de s’en sortir. Lagos des années 80 qui abrite aussi bien des désœuvrés que des nantis, se partageant en toute quiétude, les retombées de tout ce que peut rapporter le pays, creusant ainsi de jour en jour et un peu plus, des inégalités déjà flagrantes. C’est dans cette partie du Nigéria que vivent Rose et Tolani, deux amies, collègues de travail et colocataires, plus par nécessité que par véritable envie.

Deux jeunes femmes, liées par la force des choses, et dont l’aspiration à une vie meilleure dans cette ville, les mènera à un destin, qui de près ou de loin, ne susciterait point l’envie de quiconque en aurait eu connaissance.

Rose est effrontée. Têtue. Indépendante. Caractérielle. Ne se laisse marcher sur les pieds par quiconque. Elle aime la bière, en qui elle trouve toujours un refuge lorsqu’elle a des soucis. Elle trouve toujours le moyen de s’en sortir car, elle n’a pas d’autre choix.

Tolani est calme. Posée. Réfléchie. Se laisse plus souvent porter par le courant, au grand dam de Rose, qui aimerait de temps à autres lui asséner des claques ne serait-ce que pour qu’elle prenne le taureau par les cornes.

Toutes deux ont une vie pas toujours facile, rythmée par un emploi ingrat, où la reconnaissance n’existe pas, et dont le salaire leur permet à peine de joindre les deux bouts. Elles ont néanmoins un quotidien plus tranquille que la moyenne, jusqu’au jour où l’impétueuse Rose, est licenciée pour insubordination. Tout change à ce moment. Viennent l’incertitude l’inquiétude, le trouble, qui s’ajoutent à une vie qui n’est déjà pas facile. Viennent aussi les rencontres, incertaines et dangereuses notamment avec OC, homme d’affaires revenu des Etats-Unis, le tumulte des relations déjà présentes avec Sanwo, le copain de Tolani, dont les promesses de mariage tardent plus que jamais à se réaliser.

Rose et Tolani vont devoir faire face à des bouleversements dans leur vie. A la trahison. A la souffrance. Aux commérages. A l’affrontement d’un passé qui les hante, aux relations tendues avec les membres de leur famille, aux lendemains incertains, qui par l’effet d’un miroir aux alouettes, amènent des promesses difficiles à tenir.

Avale. Avale ta colère. Avale ton orgueil. Avale ton amour propre. Avale ton désir de t’en sortir. Avale ton espoir pour des jours meilleurs. Avale jusqu’à ce que tu n’en puisses plus d’avaler et de supporter. Et seulement à ce moment, révèle toi. C’est ce que je retiens personnellement de cette belle œuvre de la romancière nigériane Sefi ATTA, «Avale» que j’ai pris le plaisir de dévorer, encore plus que son premier roman, «Le Meilleur Reste à Venir», que je vous recommande avec la même ardeur. Vous ne serez pas déçus.

Cédric.

, , , ,
Toujours Plus

0 Comments

  1. Déjà lu Le meilleur reste à venir, de même que L’ombre d’une différence de Sefi Atta. Avale est sur ma liste.
    Superbe note de lecture !

  2. ça donne envie de lire tout ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code